encaisser-un-cheque

Partager

Partager

Partager

Chèque de banque : gare aux arnaques!

Article rédigé par Romain - 16 août 2022 16:35

Commençons par une mise en situation :



Ah quelle joie, ça y est, vous avez vendu votre voiture dont vous ne vouliez plus, et l’acheteur vous a payé en chèque de banque, moyen de paiement apriori sécurisé. Vous vous rendez donc à votre agence bancaire pour encaisser le chèque et là, surprise ! celui-ci est sans provision, et aucun montant ne vous est crédité….

Vous n’avez donc plus de véhicule, et aucun sou sur votre compte : vous venez d’être victime d’une arnaque au chèque de banque.

La vente de véhicules entre particuliers présente toujours des risques, d’autant que cette arnaque au chèque de banque est de plus en plus courante (une habitante de Mayenne en a fait les frais récemment).
Le principe du chèque de banque est d’assurer au vendeur que l’acheteur possède bien les fonds nécessaires. Un chèque de banque ne pourra être établi que sous réserve de fonds disponibles suffisants.

Oui mais voilà : un chèque de banque reste une feuille de papier avec un filigrane. Il est donc très facile pour des fraudeurs d’en imprimer par eux-mêmes. Vous pouvez lors de la réception du chèque, contacter votre banque afin qu’elle vérifie le caractère authentique du chèque, et cela sera le cas...

Mais alors comment fonctionne cette arnaque ?

L’acheteur frauduleux se sera entendu avec vous sur le prix d’achat du véhicule, et il vous annonce qu’il vous paiera par chèque de banque.
Puis, il publie à son tour une annonce, du même montant que la vôtre. L’escroc va donc attirer un acheteur pour un véhicule fictif, il va lui demander de régler en chèque de banque, et de lui envoyer un scan dudit chèque en fournissant vos coordonnées (pour que ce soit bien vous qui apparaissiez dessus).

L’escroc aura en sa possession une copie d’un véritable chèque de banque établi à votre nom. Il est alors aisé pour lui d’imprimer le faux chèque de banque.

Il vous remet ce faux chèque le jour de la vente. Sur le moment, vous appelez votre banque pour qu’elle confirme l’authenticité du chèque, ce qui sera le cas par téléphone étant donné que les informations contenues dessus sont exactes. Ce ne sont simplement pas les informations correspondant à l’acheteur, mais bien une tierce personne qui est aussi victime dans un sens.

Votre banque va ensuite refuser le chèque car il s’agit d’un document falsifié, et vous n’aurez plus qu’a aller au commissariat pour porter plainte .....sale histoire….

Comment se prémunir d’une telle fraude ?

La falsification de chèques de banques étant facile pour les escrocs, le meilleur moyen de s’en prémunir est de favoriser d’autres moyens de paiement. Le virement SEPA est à l’heure actuelle le moyen le plus sécurisé pour la vente entre particuliers. Toutefois, ce mode de paiement peut comporter des délais (ajout d’un bénéficiaire, délai de 24-48h pour un virement SEPA), délais qui souvent sont mal anticipés, et compliquent la livraison du véhicule.

En dehors des différents modes de paiement, la meilleure solution pour ne pas se retrouver victime de ce genre d’arnaque est de passer par un professionnel de l’automobile.

En effet, un pro ne va pas sacrifier son activité pour frauder une fois auprès d’un seul client, bien au contraire. En tant que professionnel, son devoir est de vous proposer la solution de paiement la plus simple et efficace (le virement SEPA)

Vendre votre véhicule via un professionnel vous prémunit d’une arnaque au chèque de banque, car il préférera vous payer par virement bancaire.

Pour cela, la solution de dépôt-vente est une bonne option pour vendre son véhicule via un réseau professionnel sans avoir à s’en occuper.

sticker-autocollant-paiement-par-cheques-refuses-10x6cm

Les points à retenir :


- La vente entre particuliers comporte toujours plus de risques

- Un chèque de banque est facilement falsifiable

- Privilégiez le virement SEPA

- Faites plutôt affaire à un professionnel